Alors que les négociations entre Athènes et ses créanciers internationaux pour éviter un défaut de la Grèce suscitent de plus en plus de pessimisme, le FMI (Fonds monétaire international) a exclu toute période de grâce au-delà du 30 juin, date à laquelle le pays doit rembourser près de 1,6 milliard d’euros au Fonds. C’est aussi à cette date que son programme de sauvetage prendra fin.

La Grèce « sera en défaut [de paiement] – avec des arriérés vis-à-vis du FMI,…