Le calme est revenu aussi vite que la tempête s’était levée. Après une semaine de rude bataille parlementaire, sénateurs et députés ont adopté le 9 mai le projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence sanitaire. Plus tôt dans la journée, un accord a été trouvé en commission mixte paritaire (CMP), notamment sur l’article 1er du texte touchant à la responsabilité pénale des élus.

Dans son article 1er, le PJL prorogeant l’état d…