Cette instance est censée renforcer la coopération réglementaire entre l’UE et les États-Unis sur les questions commerciales, la régulation numérique ou sur le changement climatique.

Bruxelles, début de l’automne 2021. En pleine affaire des sous-marins australiens, l’Union européenne est empêtrée dans un vaudeville institutionnel . En représailles à ce que Paris juge comme une trahison orchestrée par son allié américain, la France s’active pour faire reporter la première réunion d’une nouvelle instance transatlantique, le Conseil du commerce et de la…