Ce dont l'Europe a besoin en matière de santé, c'est d'une meilleure application des textes existants. C’est la position qu’a défendue Yann Le Cam, lors d’un séminaire organisé au Parlement européen le 30 juin et intitulé « Ce que l’Europe devrait commencer, arrêter ou faire différemment en matière de politique de santé ». Le directeur général d’Eurordis (une alliance non gouvernementale d'associations de patients atteints de maladies rares) a tout particulièrement évoqué les lacunes de la directive 2011/24/UE sur les…