L’approche de la Commission Juncker consistant à « légiférer moins sur les petites choses »  commence à se faire ressentir au Conseil. A peine quelques initiatives en matière de politique sociale, d’emploi, de santé et de consommateurs (EPSCO) seront examinées par les Vingt-huit durant le second semestre 2015. En matière d’emploi et d'affaires sociales, les Etats membres s’attacheront surtout à trouver un compromis avec le Parlement européen sur la création d’une plateforme de lutte contre le travail non déclaré et…