Dans une déclaration publiée le 8 avril, près de 70 signataires, incluant des organisations européennes et nationales (syndicats et ONG) mais aussi des personnes physiques comme le créateur de WikiLeaks, Julian Assange, et Antoine Deltour, qui a dénoncé l'affaire Luxleaks, demandent aux eurodéputés de mettre fin à la menace que représente la proposition de directive sur les secrets d'affaires pour la transparence et la démocratie. Dans leur déclaration, publiée dans Le Monde (France), El Pais (Espagne), Ta Nea (Grèce) et…