Voilà un patronyme que les spécialistes du TTIP n'avaient jamais entendu : Adam Shub. C'est pourtant au nom des États-Unis que celui qui n'est officiellement que numéro 2 de la Mission américaine auprès de l'Union européenne s'est exprimé mardi 21 mars.

Et sa déclaration n'est pas passée inaperçue :

« J'aimerais vraiment contester l'idée que le TTIP est mort », a lancé Adam Shub devant la commission des Affaires étrangères du Parlement européen.

Relançant ainsi les spéculations quant à la…