Alors que la mobilisation anti-Uber ne faiblit pas dans l'UE, la commissaire Elzbieta Bienkowska a l’intension de mettre un peu d’ordre dans la cafouillis des dispositions nationales au sein de l’UE face à ce nouveau phénomène. « Nous travaillons de manière intensive pour présenter quelque chose cette année », a-t-elle annoncé, le 23 juin, dans un entretien au quotidien allemand Handelsblatt. Le Parlement européen, dans son dans un rapport sur la politique de concurrence adopté en janvier dernier, avait appelé…