C’est de l’acharnement. La Suisse a une nouvelle fois insisté le 17 juin auprès de l’UE sur la « nécessité » d’engager des négociations en vue d’adapter l’accord sur la libre circulation des personnes au résultat de la votation du 9 février 2014 « contre l’immigration de masse ». Mario Gattiker, le secrétaire d’Etat helvétique aux Migrations, a répété cette requête dans le cadre de la réunion annuelle du comité mixte Suisse-UE chargé de gérer cet accord. Selon lui, l’UE…