La Commission européenne est prête à poursuivre les négociations triangulaires avec la Russie et l'Ukraine sur le gaz mais elle aimerait voir, chez les deux parties, “une volonté politique beaucoup plus forte” d'arriver à un accord, a déclaré le vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic, le 1er juillet, à Bruxelles, suite à l'échec des pourparlers qui avaient eu lieu la veille à Vienne.

“Je ne cache pas que je suis déçu par l'absence d'accord à Vienne”, a déclaré M.…