La longue marche des assistants parlementaires vers un véritable statut commence à prendre une vitesse de croisière. Après l’adoption par le bureau de l’Assemblée des propositions du groupe de travail sur le statut des collaborateurs, les négociations débutent en vue de la signature d’accords collectifs pour les mettre en œuvre.

Des négociations à trois

Les discussions sont menées par trois acteurs. L’association des députés employeurs (ADE) joue désormais pleinement son rôle. Cette dernière est montée en…