Libéré en juin 2014 après plus de deux ans de détention, cette figure de la société civile en Biélorussie est aussi vice-président de la Fédération internationale des Ligues des droits de l'Homme. Il livre son point de vue à la veille du sommet européen sur le Partenariat oriental des 21-22 mai à Riga.

Que pensez-vous du début de rapprochement en cours entre l'UE et les autorités biélorusses?
Je suis sceptique. Un tel rapprochement ne se justifie pas en ce moment.…