Le groupe majoritaire n’a pas profité de l’été pour se refaire une santé. Loin de là. Après les effets déstabilisants de l’affaire Benalla (relire notre article), la démission surprise du ministre de l’Écologie les a pris de court dès la rentrée. Et son remplacement par François de Rugy n’a rien arrangé. Son départ de l’Assemblée a révélé au grand jour la crise de leadership au sein de la majorité.

Le problème Ferrand

Le premier…