Êtes-vous satisfait de votre première partie de mandat ?

À titre personnel, oui, j’ai tout lieu d’être satisfait. J’ai tout de suite trouvé ma place, en intégrant la commission des Finances, où je suis devenu rapporteur spécial du budget du ministère des Affaires étrangères. Je découvre un secteur que je ne connaissais pas, avec des nombreux déplacements pour voir comment fonctionnent les ambassades françaises. Je suis allé récemment à Rome, et l’an prochain, je ferai le tour…