L’opération s’annonçait délicate pour le Conseil constitutionnel, amené à se prononcer sur les assignations à résidence, une mesure phare de la loi sur l’état d’urgence. La décision rendue le 22 décembre, en fin de journée, permet aux Sages de trouver un équilibre, validant la loi tout en en fixant les limites.

Des messages politiques

Le conseil a profité de l’occasion pour prendre position sur plusieurs débats autour des mesures prises dans le cadre de l…