Enquête

Ce que la France risque de perdre en matière de santé dans le prochain mandat européen

Alors que la santé a occupé une large partie de la mandature qui s’achève et que de nouvelles réformes sont en cours ou programmées, les élus français ne s’y sont que très peu intéressés. Ceux ou plutôt celles qui se sont investies ont néanmoins eu une certaine influence. Influence qui risque fort de s’amenuiser au prochain mandat.
Édition Santé
Agnès Faure
07 juin 2024 à 8h00
Jérémie Luciani pour Contexte

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire