Paquet pharmaceutique : le but inavoué de la proposition d’agence de Tiemo Wölken

Le rapporteur social-démocrate allemand a imaginé pour remplacer les bons d’exclusivité transférables de la Commission une « facilité européenne pour les médicaments ». Côté pile, une étonnante proposition d’agence, qui a peu de chances de voir le jour. Côté face, une monnaie d’échange en vue de la révision du statut de la direction générale Hera.
Édition Santé
Agnès Faure
24 octobre 2023 à 7h00
.
Pièce monnaie — Creative Commons

À lire également

L’antisèche des négociations du paquet pharmaceutique au Parlement européen

Contexte publie l'intégralité des quelque 3 000 amendements déposés au Parlement européen dans le cadre de la révision de la législation pharmaceutique. Sur les sujets les plus importants, ils montrent où se trouvent les points de convergence et de divergence entre les groupes politiques, mais aussi en leur sein.

Paquet pharmaceutique : que la fête commence !

Après de multiples reports, la Commission européenne a enfin présenté son projet de réforme. L’objectif est de réviser et moderniser le secteur, et surtout de reconstruire l’autonomie de l’Union dans le domaine. À présent, les États membres et eurodéputés doivent se mettre en position pour amorcer les négociations au plus vite, dans l’espoir de clôturer ce paquet avant les élections européennes de 2024. Espoir qui relève plutôt du vœu pieux.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire