Les derniers détails sont encore à fignoler, mais, lors du 4e trilogue, le 15 décembre à Strasbourg, les représentants du Parlement européen et du Conseil de l’UE ont réussi à aligner leurs positions sur le contenu de la directive sur le secret des affaires.

La présidence luxembourgeoise de l’UE s’est félicitée d’un accord politique. Le texte doit encore être validé par les représentants des États, qui se réuniront vendredi 18 décembre à Bruxelles.

Contexte s’est…