Au mois de juin, les prémices des discussions sur la directive sur le secret des affaires avaient fait grand bruit.

Une pétition, lancée par la journaliste de France 3 Elise Lucet, avait réuni pas moins de 500 000 signatures pour réclamer des dispositions pour mieux protéger la presse face aux entreprises.

Sept mois plus tard, le 15 décembre, c’est dans l’indifférence générale que les députés et les États de l’UE ont trouvé un accord.

 

Surveiller sa mise…