Bruxelles s’interroge sur les robots sans trouver de réponse

Le rapport d’initiative des eurodéputés sur la robotique sera voté en plénière le 16 février. Parlement et Commission s’accordent pour dire qu’une réglementation trop stricte serait contre-productive.
Éditions Numérique , Médias , Tech
Laura Kayali, bureau de Bruxelles
08 février 2017 à 17h52

À lire également

Tout ce que vous avez toujours (vraiment) voulu savoir sur le programme de Benoît Hamon

Que propose le candidat désigné à la primaire de la gauche dans les domaines couverts par Contexte : énergie, numérique, transports, territoires, Europe et institutions ? La rédaction a analysé les mesures en les confrontant à la législation existante en France et en Europe. Sur plus de 100 mesures analysées, 30% sont perçues comme réalistes. Notre infographie a été mise à jour le 16 mars.

Le Parlement européen ferme la porte à une taxe sur les robots et au revenu universel

Les eurodéputés ont voté en plénière le rapport sur la robotique, en rejetant deux des mesures phares du texte.

Réguler les robots, un casse-tête inédit pour le Parlement européen

Dans quelle mesure faut-il légiférer sur l’intelligence artificielle, quelle responsabilité pour les robots, comment protéger les données personnelles ? Autant de nouvelles questions auxquelles les eurodéputés doivent essayer de répondre.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire