Digital Services Act, concurrence… Cinq choses que Margrethe Vestager nous a dites

Contexte a participé à un entretien à six médias avec la vice-présidente exécutive de la Commission chargée du numérique, jeudi 12 décembre. De la leçon de la directive droit d’auteur à la difficulté de concurrencer les géants du Net, voici ce qu’il faut retenir de ses nouvelles déclarations.

Éditions Tech, Médias, Numérique
Guénaël Pépin
13 décembre 2019 à 7h00
Margrethe Vestager
Margrethe Vestager — © Service audiovisuel Commission européenne

À lire également

Infographie - Qui veut quoi dans le Digital Services Act ?
Contexte a épluché pour vous la position des principaux acteurs concernés par le Digital Services Act, qui doit renforcer la responsabilité des plateformes. L’article sera régulièrement mis à jour avec de nouvelles positions. Cette infographie n'est plus maintenue depuis avril 2021.
Les réflexions de la Commission pour doser le Digital Services Act
Dans une ébauche d’étude d’impact que Contexte a consultée, la Commission européenne présente cinq pistes pour la régulation des plateformes. De l’application de P2B à une régulation ex ante, la force du coup de marteau envisagé varie.
[Info Contexte] Les points clés de la stratégie numérique de la Commission européenne
Contexte a consulté une version de travail de ce document, attendu au premier trimestre. Une possible régulation a priori des grandes plateformes sur la concurrence, un « paquet » Digital Services Act et la neutralité carbone du secteur en 2025 figurent parmi les priorités de l’exécutif.
L’Autorité de la concurrence inflige 150 millions d’euros d’amende à Google
Le gendarme vient de prononcer sa 3e plus grosse amende pour abus de position dominante. Google est accusé de bloquer des publicités pour certains services payants, tout en encourageant d’autres équivalents. L’affaire doit servir aux travaux ailleurs en Europe.
Au Parlement européen, Margrethe Vestager auditionnée en terrain conquis
Incollable sur la concurrence, ouverte sur les questions numériques comme le Digital Services Act et l’IA, la vice-présidente exécutive désignée chargée du Numérique et de la Concurrence a presque fait carton plein auprès des députés. Acceptée par les coordinateurs, la candidature de la Danoise doit être validée par la Conférence des présidents des groupes politiques le 17 octobre.
Ce qu’il faut attendre de la Commission von der Leyen
Les auditions des futurs Commissaires européens devant le Parlement européen auront lieu en septembre. Elles seront surtout axées sur le programme politique qu’Ursula von der Leyen a présenté en juillet aux députés pour rassembler une (courte) majorité. Contexte a compilé pour vous les principaux engagements qu’elle a pris.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire