Kit de survie

Kit de survie pour humains sur l’intelligence artificielle

L’Union européenne se prévaut d’être le premier continent à se doter de règles horizontales sur l’intelligence artificielle. Après près deux ans et demi d’intenses négociations, elle est sur le point d’y parvenir. Sans prétendre rivaliser avec la machine, Contexte a analysé les positions des différentes institutions et le compromis dégagé dans la douleur le 8 décembre 2023, qui doit encore être validé par les colégislateurs.
Éditions Tech , Médias , Numérique , E-santé
Sophie Petitjean
13 avril 2023 à 8h00 · mis à jour le 22 janvier 2024 à 20h00

À lire également

Afin de bétonner le règlement pour l’intelligence artificielle, son Bureau de l’IA doit déjà être mis à niveau

Le règlement pour l’IA consacre un nouveau modèle de gouvernance pour les modèles d’IA générative les plus puissants, comme ChatGPT. Il attribue à ce bureau d’importantes missions. Mais sa composition, sa direction et ses méthodes de travail restent floues.

Bienvenue dans la jungle des gouvernances de l’IA

Petit vaisseau ou gros astronef ? Montez à bord des initiatives qui sillonnent désormais la galaxie de l’IA et esquivent les corsaires de l’espace. Trois, deux, un : décollaaaage !

Règlement sur l’IA : toujours pas rassasiée, la France pose quand même les couverts

La France a mené un lobbying aussi féroce qu’efficace pendant et après les négociations. Mais elle n’a pas su s’arrêter et, isolée, se retrouve presque malgré elle à devoir soutenir le compromis.

L’Union européenne arrache un accord sur l’intelligence artificielle

Au terme de trente-sept heures de discussions étalées sur trois jours, les négociateurs se sont entendus tard dans la soirée du 8 décembre sur un cadre réglementaire horizontal présenté comme unique au monde. Le compromis provisoire, qui pourrait encore faire l’objet de nombreuses réunions techniques, doit être validé officiellement avant d’être réputé adopté.

IA : Madrid joue son va-tout sur les modèles de fondation

La présidence espagnole a soumis aux États, dans la nuit du 28 novembre, un nouveau texte de compromis sur le règlement pour l’IA que Contexte publie. Ce document prévoit deux niveaux d’obligations pour les modèles d’IA à usage général en fonction de leur niveau de risque. Le respect de ces exigences serait assuré par des codes de conduite qui, contrairement aux propositions sur la table jusqu’ici, ne seraient plus limités aux seuls fournisseurs de modèles systémiques. Ces propositions, si elles reçoivent le soutien des ambassadeurs adjoints (Coreper), serviront de mandat de négociation du Conseil lors des tractations finales avec le Parlement le 6 décembre.

Pratiques interdites, sécurité nationale, etc. : Madrid pose ses options en vue du dernier trilogue sur l’IA

Contexte a pu consulter le dernier compromis de la présidence espagnole sur le règlement sur l’intelligence artificielle. Il porte sur une série de questions encore en suspens. Ce document sera complété dans les prochains jours par un second qui traitera entre autres du type d’encadrement pour les modèles de fondation à usage général. Cette dernière question est l’un des points chauds du règlement et crispe particulièrement la France.

IA : la France et l’Allemagne torpillent le compromis envisagé sur les modèles de fondation

Soucieux de protéger leurs champions, les deux pays se sont opposés, en groupe de travail le 9 novembre, aux propositions de la présidence espagnole du Conseil sur les modèles de fondation. La réunion technique du lendemain avec les équipes des députés a donc tourné court, compromettant les chances de parvenir à un accord lors du prochain trilogue, le 6 décembre.

Cadre européen pour l’IA : la course contre la montre enclenchée

Le trilogue du 3 octobre a permis d’acter les grands principes permettant d’identifier un système comme étant à haut risque et a lancé des pistes sur les modèles d’IA à usage général. Toutefois, le grand marchandage n’a pas encore commencé, faute de vision d’ensemble sur le texte.

Cadre européen pour l’IA : la course contre la montre enclenchée

Le trilogue du 3 octobre a permis d’acter les grands principes permettant d’identifier un système comme étant à haut risque et a lancé des pistes sur les modèles d’IA à usage général. Toutefois, le grand marchandage n’a pas encore commencé, faute de vision d’ensemble sur le texte.

Règlement pour l’IA : la France veut préserver son champion, les modèles de fondation

Pendant les négociations interinstitutionnelles sur le règlement pour l’intelligence artificielle, la France entend se montrer ferme sur la question des modèles de fondation. Elle cherchera du soutien auprès de l’Allemagne lors d’une réunion bilatérale les 9 et 10 octobre prochains.

Réglementation pour l’IA : la France veut préserver son champion

Pendant les négociations interinstitutionnelles sur le règlement pour l’intelligence artificielle, la France entend se montrer ferme sur la question des modèles de fondation. Elle cherchera du soutien auprès de l’Allemagne lors d’une réunion bilatérale les 9 et 10 octobre prochains.

Le Parlement génère sa position sur l’IA

Le Parlement européen a adopté, non sans un certain suspense, sa position de négociation sur le cadre européen pour l’intelligence artificielle. Les rapporteurs souhaitent désormais conclure les trilogues avant la fin de l’année, pour une mise en place suffisamment en amont des élections.

L’IA générative rouvre le débat et les plaies de la directive droit d’auteur

La trêve signée en 2019 entre le secteur de la tech et celui de la culture est-elle déjà terminée ? Le vote qui doit intervenir ce mercredi 14 juin en séance plénière du Parlement européen sur le règlement pour l’IA relance en tout cas le douloureux débat du droit d’auteur, à l’aune cette fois du phénomène ChatGPT.

Le Parlement enfin prêt à voter sur le règlement pour l’IA

Ce jeudi 27 avril, l’équipe de négociation s’est entendue sur un texte de compromis qui sera soumis au vote des commissions parlementaires responsables le 11 mai à Strasbourg.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire