Document Contexte - La présidence tchèque propose de nouvelles flexibilités pour les forces de l’ordre dans le règlement sur l’IA

Elle a transmis le 19 octobre une quatrième salve de compromis, que Contexte publie, en vue d’atteindre un accord au Conseil Télécoms du 6 décembre.

Éditions Tech , Médias , Numérique , E-santé
Sophie Petitjean
19 octobre 2022 à 17h06
La présidence tchèque vise un accord au Conseil Télécoms du 4 décembre. — Flickr CC by Dean Hochman

À lire également

Document – Le Conseil de l’UE chamboule la composition et les prérogatives du futur Comité de l’IA

Contexte publie les nouveaux compromis relatifs aux articles 56 à 58 et 63 à 69 de l’Acte pour l’intelligence artificielle. Soumis au groupe de travail télécoms du Conseil de l’UE ce mardi 10 mai, ils prévoient notamment d’associer la société civile au Comité de l’IA et d’en écarter le Contrôleur européen de la protection des données.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire