À lire également

Le DMA fait ses premiers pas dans le brouillard
Le 7 mars prochain, l’entrée en application du règlement sur les marchés numériques forcera les géants de la tech à rendre leurs services plus ouverts, transparents et interopérables. Ceux-ci se préparent à ces règles en toute discrétion, au grand dam de leurs concurrents, qui réclament un droit de regard. La Commission joue laborieusement les entremetteuses, faute de levier juridique contraignant.
Digital Markets Act : à quoi ressemble la nouvelle régulation de la concurrence dans le numérique
Désignation des géants du Net, obligations et contraintes, rôle des autorités et montant des amendes… Contexte décortique la version finalisée du règlement, à partir de la version consolidée diffusée à la mi-avril. Les obligations des contrôleurs d’accès sont renforcées, tout comme les outils de la Commission pour sévir en cas d’infraction, et le soutien que lui fournissent les autorités nationales. L'entrée en application est espérée pour 2023.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire