« Bouygues et Free sont des aiguillons concurrentiels précieux pour le plan FTHD » Antoine Darodes

Le directeur de l’Agence du numérique, ancien directeur de la mission France THD, a répondu aux questions de Contexte en marge de la FFTH Conference 2017. Il revient sur les enjeux du déploiement des RIP.

Éditions Numérique, Tech, Territoires
Sabine Blanc
15 février 2017 à 20h31

À lire également

Laurent Rojey : « L’agilité de l’Agence du numérique est essentielle pour atteindre les objectifs »
Alors que se tient ce mardi 26 mars la conférence annuelle « territoires connectés » de l’Arcep, Contexte s’est entretenu avec le nouveau directeur de l’Agence du numérique sur ses nombreux dossiers d'actualité : Plan France très haut débit, « new deal mobile », inclusion numérique, Agence nationale de cohésion des territoires…
L’Arcep invite les télécoms à continuer de casser leur tirelire
Le régulateur des télécoms a présenté les chiffres du marché des télécoms pour 2016. L’occasion de passer, voire repasser quelques messages sur la façon dont il souhaite que le secteur évolue… ou pas.
« L’accompagnement à la dématérialisation est un enjeu fort »
Nouvelle directrice du programme Société numérique au sein de l’Agence du numérique, Orianne Ledroit revient sur les enjeux de ce pôle dédié aux usages : animation de l’écosystème, contrainte budgétaire…
« Ce serait une erreur fatale que de perdre de vue le FttH »
Ronan Kelly, le président du FTTH Council Europe, un lobby d’industriels en faveur de la fibre, dresse un panorama plutôt optimiste du déploiement de la fibre en Europe, y compris en France.
Plutôt very good Trip
Lors du colloque Territoires et réseaux d’initiative publique d’automne de l’Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel (Avicca), les différents acteurs ont exprimé un satisfecit global sur l’avancée du plan France très haut débit. La commercialisation des réseaux d’initiative publique fait partie des points positifs.
La validation du plan FTHD par Bruxelles soulage les acteurs du dossier
La Commission européenne a donné son feu vert, lundi 7 novembre, levant l’insécurité juridique qui entourait le plan.