Selon un rapport de la Commission publié le 19 juillet, les fraudes aux subventions européennes en 2011 sont en baisse de 35% par rapport à l’année 2010.

Parallèlement, Bruxelles souligne que les États, chargés de transmettre à la Commission les cas frauduleux, ne collaborent pas vraiment à cette lutte contre les pratiques malhonnêtes. Ils font de la rétention d’information ou n’effectuent pas les vérifications nécessaires.

Chaque année, la Commission est tenue de présenter un rapport sur les « intérêts financiers…