Le gouvernement a toujours insisté sur le caractère illustratif de la liste des 32 projets français , qui pourraient bénéficier du plan Juncker. Ce document était cependant l'élément le plus concret pour désigner les initiatives que Paris souhaiterait voir financer grâce au programme d'investissement européen de 315 milliards d’euros. Il a fait long feu.

Selon nos informations, la majorité de ces projets ne répond pas aux critères du plan et ne pourra donc pas bénéficier des fonds.

Trop tôt et…