La bataille des chiffres a duré treize heures, le 9 octobre à Luxembourg. La présidence autrichienne de l’UE a finalement décroché, à plus de 23 heures, un compromis politique entre les États sur la réduction des émissions de CO2 des voitures.

Le Conseil de l’UE défendra face au Parlement un objectif de baisse des émissions de 15 % en 2025 et 35 % en 2030. Pour les camionnettes, ce sera respectivement – 15 % et – 30 %.

Les États sont plus ambitieux que…