Réduction « drastique » des vols intérieurs d’Air France pour les trajets réalisables en 2 h 30 de train

Alors qu’Élisabeth Borne évoquait une « réflexion » le 27 avril, le ministère de l’Économie s’est montré plus catégorique, le 29, devant la commission des Affaires économiques de l’Assemblée : « Dès lors qu’il y a une alternative ferroviaire à des vols intérieurs avec une durée de moins de 2 h 30, ces vols intérieurs devront être drastiquement réduits et limités…