CO₂ des voitures : Berlin dans la confusion, Bruxelles entre colère et crainte de l’effet domino

Les récentes divisions au sein de la coalition allemande mettent en danger l’adoption finale du règlement européen obligeant les constructeurs automobiles à ne vendre que des véhicules zéro émission à partir de 2035. Que l’Allemagne finisse ou pas par voter ce texte, les remous provoqués par cet épisode dépassent largement le dossier des voitures et risquent de laisser des traces.

Édition Transports
Fanny Roux, bureau de Bruxelles
10 mars 2023 à 7h00
Christian Lindner (ministre des Finances) ; Olaf Scholz (Chancelier allemand) ; Robert Habeck (Vice-chancelier et ministre de l'Économie et du Climat), 6 mars 2023
Christian Lindner (ministre des Finances) ; Olaf Scholz (Chancelier allemand) ; Robert Habeck (Vice-chancelier et ministre de l'Économie et du Climat), 6 mars 2023 — © Capture d'écran

À lire également

Olaf Scholz appelé en arbitre de sa coalition sur l’adoption de l’accord européen relatif au CO₂ des poids lourds
Les libéraux au sein du gouvernement allemand ont fait part de leur désaccord avec le texte conclu entre le Parlement et le Conseil sur les émissions des poids lourds, la veille de son adoption par les ambassadeurs auprès de l’UE (Coreper), initialement prévue le 7 février. Le vote est reporté au 9 février. Les tractations s’annoncent intenses à Berlin d’ici là.
Industrie automobile : comment l’Allemagne s’est mise sur la touche à Bruxelles
Berlin a essuyé un revers en ne parvenant pas à intégrer ses priorités dans l’accord du Conseil de l’UE sur les nouvelles normes d’émissions automobiles (Euro 7). Dans ce dossier, elle est apparue bien isolée.
Normes Euro 7 : comment la présidence espagnole du Conseil tente de tracer la voie vers le compromis
Niveau d’ambition, position de l’Allemagne, liens avec les normes d’émission de CO₂ des poids lourds… En tant que cheffe des négociations au Conseil, l’Espagne va devoir résoudre une équation compliquée pour obtenir un accord entre les Vingt-Sept sur les normes Euro 7.
Avec la crise sur les émissions des voitures, les institutions européennes à rude épreuve
Les manœuvres de l’Allemagne, qui a bloqué pendant plusieurs semaines le texte sur le CO₂ des voitures en raison de désaccords internes à son gouvernement, ont agacé à Bruxelles. Cela peut-il laisser des traces et peser à l’avenir sur les relations entre les États, le Parlement et la Commission ? Certains ne l’excluent pas.
Info Contexte - La déclaration de la Commission scellant l’accord avec Berlin sur les émissions de CO₂ des voitures
Contexte révèle la déclaration que l’exécutif européen doit publier le 28 mars pour satisfaire les demandes du ministre allemand des Transports, Volker Wissing (FDP). Dans un texte similaire à celui préparé en amont par l’Allemagne, il y déroule la marche réglementaire pour garantir l’immatriculation des véhicules fonctionnant « exclusivement » aux carburants « neutres en carbone ».
L’ambition climatique européenne à la merci de la fragilité de la coalition allemande
La présidence française du Conseil de l’UE l’a fait. À l’arraché, après deux jours de négociations entre ministres, elle a obtenu un accord entre les Vingt-Sept sur cinq textes majeurs du paquet climat. Des discussions rendues difficiles par des demandes de dernière minute de Berlin, reflet des tensions qui secouent libéraux, socialistes et écologistes. Jusqu’à agacer les autres gouvernements.
Voitures hybrides après 2035 : la position allemande qui complique l’équation française
Quasiment à mi-parcours de sa présidence du Conseil, la France a peu avancé sur la question des émissions de CO₂ des voitures. La position ferme de l’Allemagne contre tout véhicule thermique vendu après 2035, clarifiée le 17 mars, vient enrayer sa stratégie pour bâtir un accord. Décryptage.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire