C’est un des points qui n’a pas généré de controverses pendant les négociations entre conservateurs (CDU/CSU) et sociaux-démocrates (SPD). La grande coalition, sous réserve d’un vote favorable des militants SPD sur l’accord de gouvernement, veut faire avancer le plan de cadencement national des grandes lignes ferroviaires, inspiré du modèle suisse.

L’étude ne présente pas de chiffrage du coût de la mesure, mais la Deutsche Bahn avait estimé, plusieurs années auparavant, à environ 12 milliards…