Alain Vidalies l’a assuré : « avant la fin de l’année », le rapport gouvernemental sur l’avenir de Gares & Connexions doit être déposé au Parlement.

Le gestionnaire de gares ne peut pas rester rattaché à SNCF Mobilités, car cette position laisse ouvert le risque de traitement non équitable des opérateurs faisant appel à ses services en vue de l’ouverture à la concurrence. C’est ce que rappelle le régulateur dans son rapport publié le 6 octobre sur l…