« On n’a qu’une envie, c’est d’aller se pendre » : c’est le cri du cœur de la députée PS Christine Pirès-Beaune après l’exposé de Didier Migaud, le premier président de la Cour des comptes venu présenter à la commission des Finances le rapport sur la Société du Grand Paris (SGP), le 17 janvier. Tous les ingrédients d’un scandale sont réunis. « Une bombe à retardement financière pour le siècle », a renchéri son collègue de l’Allier…