« À quel moment l’industrie automobile est-elle puissante ? Lorsqu’elle est unie. Mais maintenant, c’est plus compliqué pour elle de parler d’une seule voix », observe l’eurodéputé Bas Eickhout (Verts), qui a mené les négociations au nom du Parlement sur le CO₂ des camions en 2019. Ce constat est partagé par plusieurs de nos interlocuteurs dans les institutions et dans le secteur, à Bruxelles et Berlin. Et il contraste avec l’influence qui était prêtée à cette industrie ces dernières années…