Que reste-t-il de la loi d’orientation des mobilités (LOM) ? La question est paradoxale, puisque le texte du projet de loi qui sera porté par Élisabeth Borne n’est pas encore écrit. Il doit être présenté en Conseil des ministres le 16 mai, mais sa date de discussion à l’Assemblée, vraisemblablement à la rentrée 2018, est encore incertaine, tant le calendrier législatif du gouvernement est chargé.

Le document préparatoire que Contexte s’est procuré (ci-dessous) liste 224 mesures susceptibles…