Les nouvelles normes européennes pour le climat en cours de négociations vont drastiquement relever les ambitions de réduction des émissions de CO₂ des voitures. Certes, mais il faut aider le secteur automobile à y parvenir, avec un nouveau régime d’aides d’État, dit en substance la France encore cheffe des négociations des réformes climatiques pour le Conseil de l’UE jusqu’à fin juin, dans une note datée du début du mois et que Contexte a pu consulter. Au nom du risque de…