« Le règlement sur le réseau transeuropéen de transports (RTE-T), c’est la carotte – les financements – et le bâton – les standards », résume un bon connaisseur du sujet, à Bruxelles.

C’est sur la base de ce long règlement et ses dizaines de cartes en annexe que les États peuvent prétendre à des financements européens pour leurs projets d’infrastructures (dans le cadre du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe). Sa révision est sans doute le texte le plus important du…