« La LOM a été l’occasion de dépoussiérer la façon de travailler. Mais ce fut à marche forcée, et la rupture a été un peu raide », constatait l’un de ceux qui ont suivi la loi d’orientation des mobilités du début à la fin au ministère des Transports, quelques jours avant l’adoption définitive de ce texte, en novembre 2019.

La loi du quinquennat sur les transports a mobilisé la Direction générale des infrastructures, des transports et de la…