L’aéronef du futur sera français. C’est du moins l’ambition de l’exécutif, qui a dévoilé le 9 juin ses mesures pour sauver l’industrie aéronautique française, menacée de crash par la crise économique et sanitaire, et préparer l’avenir.

« Nous nous fixons un objectif très concret et très ambitieux : parvenir à un avion neutre en carbone en 2 035 au lieu de 2 050 », a déclaré le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, lors de la…