C’est un « effort sans précédent » de 34 milliards d’euros d’investissements sur une décennie, s’est félicité SNCF Réseau après la validation du projet de contrat de performance avec l’État par son conseil d’administration le 20 décembre 2016. Le document, qui n’a pas été rendu public depuis (à consulter ci-dessous), révèle des bémols dans la hausse des moyens pour le renouvellement du réseau. Il confirme aussi le renoncement à prendre la réduction de la dette…