Comme l’a souligné le Conseil d’État le 22 mars, les transports publics figurent parmi les services essentiels à la gestion de la crise, en permettant aux soignants, notamment, de pouvoir rejoindre leur lieu de travail et leur domicile. Conjugué à la nécessité de garantir l’application des mesures « barrière », ce statut appelle une organisation de l’offre au cordeau.

Réorganiser l’offre et garantir la « distanciation sociale »

Deux impératifs majeurs se sont imposés aux gestionnaires des réseaux dès…