« On a totalement perdu nos repères », résume un acteur des transports publics.

L’année 2020 devait constituer une année charnière pour la gouvernance des mobilités locales, avec un renouvellement des exécutifs au début du printemps et l’apparition de nouvelles autorités organisatrices en fin d’année. La crise sanitaire a bouleversé ce programme, dans des proportions encore largement inconnues. Modèles financiers, commande publique, gouvernance : des situations inédites s’annoncent dans tous les domaines.

Lire notre article sur la gestion de…