La loi prévoit que les régions peuvent ouvrir leurs TER à la concurrence dès décembre 2019. Dans les faits, le temps de lancer et d’instruire les appels d’offres, il ne devrait pas y avoir de TER exploités par un autre opérateur que la SNCF avant 2021. Jusqu’en 2023, en vertu de la réforme ferroviaire européenne de 2016, une région peut attribuer directement le marché à la SNCF pour une durée de dix ans au maximum. Au-delà de…