Qu’il semble loin le temps où Régions et départements s’écharpaient pour récupérer la gestion des routes ! Il y a cinq ans, lors de l’examen de la loi Notre , le gouvernement Valls avait souhaité transférer le réseau départemental (hérité de l’État) aux Régions, contre l’avis du Sénat, avant de faire volte-face à l’Assemblée, optant pour le statu quo.

Aujourd’hui, plus personne ne songe à remettre en cause cet ordre des choses. Mais le chef de l’État souhaite poursuivre le…