Qu’il semble loin le temps où Régions et départements s’écharpaient pour récupérer la gestion des routes ! Il y a cinq ans, lors de l’examen de la loi Notre, le gouvernement Valls avait souhaité transférer le réseau départemental (hérité de l’État) aux Régions, contre l’avis du Sénat, avant de faire volte-face à l’Assemblée, optant pour le statu quo.

Aujourd’hui, plus personne ne songe à remettre en cause cet ordre des choses. Mais le chef…