Faut-il exclure les entreprises publiques de la refonte de la directive sur la réutilisation des informations du secteur public ? C’est ce que pense Neoklis Sylikiotis, le rapporteur chypriote (GUE) pour la commission de l’Industrie, qui fait valoir que les entreprises publiques visées par la révision – SNCF, RATP, EDF, Engie, Aéroports de Paris… – sont de plus en plus en concurrence avec des entreprises privées, qui pourraient profiter des précieuses données à moindres frais pour mieux les concurrencer.

Même si…