Suppression de certaines lignes, transfert d’autres vers les régions ou même substitution par l’autocar... Le député PS Philippe Duron avait pour mission de redéfinir les Trains d’équilibre du Territoire (TET), mal loti entre les TER et les TGV. C’est une refonte de l’offre et du modèle économique de ces 30 lignes qu'il propose dans les conclusions de la commission de "l’avenir des TET" , remises au secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies, le 26 mai.

Nulle ne sait jusqu’où ce…