La programmation pluriannuelle (cinq et dix ans) des investissements dans les infrastructures doit être intégrée dans le projet de loi d’orientation des mobilités.

Le ministère des Transports a bien conscience que sa programmation des investissements, présentée par Élisabeth Borne au COI (Conseil d’orientation des infrastructures) le 11 septembre, risque de ne pas être accueillie avec enthousiasme. Pourtant, le cabinet de la ministre s’évertue à présenter un verre à moitié plein. Il met en avant une hausse de…