Sur le climat comme sur les politiques structurelles des transports, la Commission accélère, mais elle ne réinvente pas la roue. Dans sa stratégie pour une mobilité durable et intelligente, adoptée le 9 décembre, elle envisage 82 mesures dans la lignée du pacte vert pour le climat, et dans un délai resserré – celui du mandat d’Ursula von der Leyen, avec une accumulation de textes prévue en 2021. La plus grande incertitude politique réside surtout dans la direction que prendra l…