Ce tableau de bord a été mis à jour jusqu’au 15 juin. À partir de cette date, la Commission souhaite que le processus de retour à la normale dans l’espace Schengen soit achevé, a-t-elle expliqué le 11, jour où elle a publié une évaluation des restrictions de voyage dans l’UE, des recommandations pour la levée de ces mesures et pour la reprise des « opérations de visas ». Elle souhaite en outre que les États dressent une liste commune des pays tiers dont les ressortissants seraient autorisés à entrer dans l’UE à partir du 1er juillet. Selon la Commission, l’entrée des personnes provenant de certains pays tiers doit être autorisée à partir du 30 juin, en fonction de la « situation épidémiologique, des mesures sanitaires et de la réciprocité ». Et cela doit être le cas des personnes en provenance des Balkans et des étudiants, selon l’exécutif, qui se dit prêt à aider le centre de crise du Conseil à dresser la liste des États autorisés. Pour suivre la réouverture progressive des frontières extérieures de l’UE, la Commission a mis en ligne un site dédié, le 15 juin.