Le gouvernement a fait volte-face, le 9 novembre, sur l’une des mesures phares de la loi économie bleue, qu’il avait voulu supprimer dans le premier budget du quinquennat.

En juin 2016, cette loi a étendu à l’ensemble du secteur maritime l’exonération totale de charges sociales patronales, le « net wage ». Une mesure destinée à combler le déficit de compétitivité du pavillon français vis-à-vis, notamment, du Royaume-Uni, de l’Italie, ou encore du Danemark. L’auteur et rapporteur…